Canelés de Bordeaux et Pineau des Charentes

Canelé de Bordeaux et Pineau des Charentes

Association culinaire : Canelés de Bordeaux et Pineau des Charentes

Les canelés de Bordeaux et le Pineau des Charentes font partis de ces spécialités françaises réputées et appréciées à travers le monde. Mais saviez-vous que leur association permet de sublimer ces deux authentiques savoir-faire ?

Comme le décrit si bien l’article du Figaro sur cet accord mets/vins, la complexité des canelés (saveurs et textures) doit absolument être associée à des vins d’exception pour se révéler.

Le Pineau des Charentes, avec une production issue de la même région, apporte aux canelés une dimension gustative des plus intéressantes, et généralement supérieure aux vins moelleux.

Histoire des canelés de Bordeaux

Les canelés de Bordeaux auraient été inventés par les sœurs du couvent les Annonciales au 16ème siècle. Ils ont connus plusieurs périodes de prospérité, tout d’abord jusqu’au 18ème siècle, puis dans les années 1930, et de nouveau à partir de 1980.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Canelé

Recette des canelés de Bordeaux

Vous pouvez incorporer le Pineau des Charentes P&C à vos recettes de canelés de Bordeaux.

Michaël Guedj a remporté le championnat du monde de canelés avec sa recette au Pineau des Charentes

Recette traditionnelle du canelé de Bordeaux

  • Faire bouillir à feux doux 50 cl de lait avec 50 g de beurre et la gousse de vanille fendue.
  • Pendant ce temps, mélanger dans un récipient haut 125 g de farine et 250 g de sucre de canne.
  • Ajouter 2 œufs entiers plus 2 jaunes d’œuf en fouettant pour obtenir une pâte épaisse.
  • Quand le mélange est homogène ajouter petit à petit le lait chaud en continuant à battre.
  • Laisser la pâte refroidir à température ambiante, recouverte d’un linge.
  • Ajouter 10 cl de rhum, 10 cl de Cointreau, un 1/2 cl d’extrait de vanille liquide et l’amande amère.
  • Laisser reposer au réfrigérateur pendant 12 à 24h.
  • Beurrer les moules à cannelés.
  • Battre la pâte, verser dans les moules en ne les remplissant pas entièrement (laisser ½ cm).
  • Cuire au four chaud à 300°C 10 min.
  • Baisser le feu (180 – 200°C), cuire 40 min.
  • Les cannelés sont cuits lorsque le fond est brun et cerclé de noir.
  • Sortir les canelés du four et attendre leur refroidissement avant de démouler.

L’inventaire du patrimoine culinaire de la France, volume Aquitaine, Albin-Michel/Conseil National des arts culinaires

Gastronomie

P&C_Gastronomy

Dégustations et associations culinaires des Pineau des Charentes et Cognac P&C


Dégustations & cocktails


Le Cognac peut se déguster de deux manières :
– traditionnellement en digestif, pur et à température ambiante pour les vieux Cognac (Napoléon, XO…),
– mais aussi en apéritif, allongé, sur glace ou en cocktail pour les plus jeunes (***, VS, VSOP).

La richesse des arômes est étendue avec des notes fleuries, fruitées, boisées ou encore épicées.

Gastronomie & associations culinaires


La gastronomie se développe également autour du Cognac et du Pineau des Charentes, avec notamment des accords mets-Cognac et mets-Pineau particulièrement savoureux :
– poissons, fruits de mer, jambons secs, viandes blanches et rouges,
– mais aussi au dessert avec le chocolat ou encore certains fromages.

Idées et recettes d’associations

Histoire

P&C_History

Histoire des Pineau des Charentes et Cognac P&C


Les histoires des Pineau des Charentes et du Cognac partagent leurs origines et leur terroir. Les Appellations d’Origine Protégées et Contrôlées garantissent la qualité de ces spiritueux.


Histoire du Cognac


Dès la fin du Ier siècle après JC apparâit la viticulture dans les Charentes. Puis au Moyen-Age, les pays d’Europe du Nord (Angleterre, Flandres, Hollande, Norvège) commencent à apprécier les vins de la région et la navigation sur la Charente favorise les échanges commerciaux.

Cependant, la durée des voyages en mer et le faible degré alcoolique altèrent la qualité des vins de la région, ce qui amène les Hollandais à les distiller pour mieux les conserver. Ils nomment le résultat « brandwijn » et le consomme allongé avec de l’eau.

Continuer la lecture de « Histoire »

Origine

P&C origine amitié enfance

P&C : Une amitié d’enfance à l’origine de ce projet


L’histoire de la marque P&C trouve son origine dans l’amitié qui lie les membres fondateurs depuis l’enfance.

Passionné par le sport et amoureux de leur terroir, notre équipe souhaite désormais mettre son savoir-faire au service du développement d’une marque de notoriété internationale de Pineau des Charentes et Cognac (P&C), développée directement par le vigneron, qui saura vous séduire par son authenticité, son innovation et sa recherche d’excellence.

Le Pineau des Charentes

P&C_Pineau

Le Pineau des Charentes P&C


Le Pineau des Charentes, à l’origine légendaire, partage son histoire avec le Cognac. Depuis plus de quatre siècles, les vignerons élaborent, avec passion, ce vin de liqueur unique au monde. Le respect des traditions et d’un savoir-faire est transmis de génération en génération.

Depuis 1945, la qualité de ce travail est reconnue par une Appellation d’Origine Contrôlée (AOC).

Grâce à un terroir unique, situé entre terre et océan Atlantique, la richesse des sols calcaires et le climat océanique permettent une excellente maturation du raisin. Continuer la lecture de « Le Pineau des Charentes »

Le Cognac

P&C_Cognac

Cognac P&C


Le Cognac bénéficie d’une Appellation d’Origine Contrôlée (AOC), qui garantit la qualité de son élaboration. Celle-ci est réalisée dans le respect d’un Cahier des Charges, qui établit rigoureusement l’origine, le terroir et les méthodes d’élaboration et de contrôle.


Un territoire unique et des crus caractéristiques


Le vignoble s’étend sur environ 75000 ha. Il couvre les départements de la Charente-Maritime, d’une grande partie de la Charente et deux enclaves en Dordogne et Deux-Sèvres. Il est divisé en 6 crus, définis à partir des caractéristiques géologiques de leur sol :
– la Grande Champagne, qui produit les eaux-de-vie fines les plus fines et légères, Continuer la lecture de « Le Cognac »